Présentation

DSC04842A Madagascar, l’un des pays les plus pauvres de la planète, la moitié de la population a moins de 18 ans et le système scolaire est dans un extrême dénuement… locaux vétustes et peu entretenus faute de moyens, classes surchargées, professeurs souvent débordés et donc peu motivés, manuels scolaires quasi inexistants et encore moins d’équipements en état de marche pour faire des travaux pratiques !

De fait, les élèves malgaches se passionnent peu pour les matières scientifiques et techniques qu’ils ne peuvent aborder que de manière théorique, alors qu’elles nécessitent au contraire une approche pratique avec manipulations et expérimentations. Ils préfèrent donc s’orienter vers d’autres filières comme les littéraires, même si celles-ci n’offrent que peu de débouchés.

Paradoxalement, ce pays grand comme la France et le Benelux réunis, manque cruellement d’ingénieurs, de techniciens, d’informaticiens et de chercheurs scientifiques capables de mettre en valeur les richesses naturelles du pays et de relever le niveau de développement. Un rapport de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce Et le Développement) datant de 2007 a ainsi montré que dans les Pays les Moins Avancés (PMA), comme Madagascar, l’absence de compétences technologiques et scientifiques, la faible accumulation de savoir et le peu d’aptitude à innover sont les causes profondes de leur pauvreté, les empêchant de développer leurs capacités productives et de créer des emplois durables.

C’est sur les bases de ce constat qu’est né le programme EDUCMAD.

En fonction des besoins du pays, ce programme comporte plusieurs actions qui sont, aujourd’hui, centrées sur la promotion et l’amélioration de l’enseignement des matières scientifiques, techniques et informatiques à Madagascar. Il s’agit de mettre en place des moyens pédagogiques modernes et efficaces pour redonner aux jeunes malgaches le goût des sciences et techniques, et leur permettre ainsi de s’orienter vers des métiers offrant de réels débouchés parce qu’ils correspondent aux besoins du pays.

Deux projets principaux pour redonner aux jeunes malgaches le goût des sciences et techniques :

Notre projet fondateur qui a pour objectif de susciter de nombreuses vocations d’ingénieurs, de techniciens, d’informaticiens et de chercheurs scientifiques, avides de contribuer au développement de leur pays qui manque cruellement de ces types de compétences.

  • La semaine scientifique :

Cet évènement a pour objectif de faire découvrir à des jeunes et des adultes, en dehors du contexte scolaire, des expériences scientifiques variées (production d’électricité, principes de propulsion d’une fusée, etc.), des équipements pédagogiques (microscope, collection de minéraux, squelette, écorché, jeux de questions-réponses), l’intérieur d’un ordinateur, ainsi que le rôle de ses principaux composants, et de nombreuses animations de notre médiathèque électronique. Le but étant de les aider à mieux comprendre leur environnement. Pour en savoir plus…