Nos partenaires

Améliorer et promouvoir l'éducation scientifique et technique à Madagascar

Depuis sa création en 2006, le programme EDUCMAD connaît des résultats probants. Parmi les principaux facteurs de ce succès, on peut citer : la renommée de notre médiathèque, la compétence de l’équipe en charge du projet, la motivation des proviseurs et des enseignants, et le soutien « moral » du Ministère de l’Éducation Nationale Malgache. La contre-partie, c’est que de plus en plus d’établissements souhaiteraient intégrer le programme… Or, cela a un coût. C’est pourquoi en plus de la participation financière des écoles, nous avons sollicité le soutien financier et/ou matériel d’entreprises, de fondations et d’instances territoriales qui depuis 2013, peuvent être des membres personnes morales. 

Ces dernières années,

le programme a pu croître

grâce au soutien de l’Aide Publique :

Agence Française de Développement

Depuis le lancement du Projet Amélioration de la Qualité de l’Éducation à Madagascar (AQUEM) en 2015, au même titre que le Ministère de l’Éducation Nationale (MEN), l’Agence Française de Développement figure comme partenaire clé pour le Programme Educmad dans sa contribution à cette noble tâche : améliorer la qualité de l’éducation à Madagascar.

 

La Coopération Française à Madagascar

Avec notre Association jumelle IVO SIANSA, ACCESMAD, à travers son programme EDUCMAD, œuvre pour le Projet PISSCA et le projet Fonds Commun avec l’Ambassade de France en tant que prestataire.

La région d’implantation


Pour la 3ème année consécutive, nous avons obtenu des financements de la région Grand Est.  En effet, en 2016, l’apport financier nous a permis de financer les ordinateurs tandis qu’en 2017, ce sont les formations qui ont pu être assurée grâce au don. En 2019, c’est un chèque d’un montant de 4800 euros qui a été obtenu au titre de 2018. Ce dernier servira à financer la mise à jour de la médiathèque

Résultat de recherche d'images pour "grand est logo"


Depuis fin 2018, notre association ACCESMAD est partenaire officielle de la Francophonie au titre des Organisations Non Gouvernementales (ONG). Par conséquent, nous sommes considérés comme participant incontestable au rayonnement de la langue française dans le monde, par le biais de nos actions à Madagascar, et par l’utilisation faite de notre médiathèque sur internet. 


Nous avons également bénéficié d’aides privées


Dès le début du projet, nous avons été confrontés à la demande de lycées qui n’ont pas du tout accès à l’électricité ou seulement la nuit. C’est seulement en 2016, grâce à la Fondation Nexans, que nous avons pu répondre à leur demande. La Fondation finance le Programme EDUCMAD pour réaliser l’équipement photovoltaïque et la sécurisation électrique des établissements partenaires. Pour en savoir plus … 

https://www.parisaeroport.fr/groupe/rse/fondation

Depuis 2017, ACCESMAD a pu obtenir de la Fondation Aéroport de Paris (ADP), des ordinateurs. En 2018, nous avons pu ajouter à nos équipements 100 nouveaux ordinateurs grâce au généreux don. En 2019, ce sont plus de 100 ordinateurs ou unités centrales qui une nouvelle fois nous ont été donnés et qui vont être reconditionnés par Atelier Sans Frontières et pour les faire envoyer dans les salles informatiques de lycées à Madagascar.   


Cette fondation nous a permis de former à ce jour 66 stagiaires à Madagascar. Ce, afin de mettre en place un système de formation-insertion par le travail pour plusieurs de nos permanents et de prendre des stagiaires (surtout en informatique) sur le même principe.  Cette fondation a formé grand nombre de nos stagiaires à Madagascar, et a également contribué financièrement au développement de notre médiathèque électronique.


Tous les ans, la société mondialement reconnue dans le domaine de l’informatique IBM n’a cessé de montrer un soutien fidèle. 

IBM, partenaire du projet depuis ses origines (2004), nous a fourni pendant plusieurs années l’essentiel du matériel neuf nécessaire pour le développement informatique du projet dans le cadre de son programme ODC (On Demand Community). Ce soutien continue aujourd’hui sous forme financière et plusieurs collaborateurs d’IBM nous conseillent, nous aident, dans les développements informatiques du projet.

Activeweb est partenaire de notre projet depuis 2007 en assurant une part importante de l’infrastructure informatique. L’entreprise assure l’hébergement, la protection (sauvegardes, anti-virus, fitrage anti-spam), et le support technique (hotline, télé-administration,…) de la partie la plus complexe de nos systèmes, à savoir les bases de données (les établissements, les enquêtes de suivi/évaluation, et l’inventaire matériel) et le courrier électronique y compris la synchronisation sur smartphones. Seuls les frais d’infrastructure nous sont facturés. 

Résultat de recherche d'images pour "La Fondation Aujourd’hui pour Demain"La Fondation Aujourd’hui pour Demain nous a permis d’équiper plusieurs lycées dans le Nord de Madagascar (Ambilobe) et de mettre en place des outils d’évaluation de notre programme. Avec l’aide apportée, nous avons eu des financement pour diverses formations de 2012 à 2017. Mais nous avons également eu droit au financement d’une partie de nos frais d’accompagnement des lycées : le suivi, la mise à jour du logiciel médiathèque ainsi que la dotation du matériel ont été les moyens mis à notre disposition.


Ceux qui nous ont soutenu dans le passé


 

La Fondation Air Liquide a pris intégralement en charge l’installation et le déploiement de notre médiathèque dans 6 lycées publics et privés à Antsiranana, capitale du Nord de Madagascar. Cette action se poursuit en 2013 par l’installation sécurisée de serveurs et la mise en réseau des ordinateurs de ces mêmes lycées. Pour en savoir plus… 

Grâce à La Poste, nous avons installé à Madagascar environ 320 ordinateurs (reconditionnés par Ateliers Sans Frontières) pour équiper notamment 17 lycées pilotes. Cette entreprise française qui se consacre principalement aux services postaux, de banque et assurance a, à cette occasion, fait office de fournisseur de services numériques en nous donnant des ordinateurs utilisables à nos débuts. Ce partenariat a duré de 2005 à 2008.

La Ville de Reims a également beaucoup contribué à nous fournir en ordinateurs reconditionnés. Ainsi, en janvier 2007, nous avons réceptionné 100 ordinateurs donnés par la ville, et en 2008, ce sont cette fois 140 unités centrales et 80 écrans qui ont été généreusement offerts.”  

 

Accessibility
Skip to content